Synopsis
 

le rite, la folie et moiL’Akpéma est un rituel, en pays Kabié (au Nord du Togo), au cours duquel les femmes âgées apprennent aux jeunes filles comment devenir des femmes dignes et mûres. Au cours de son initiation, Gentille apprit des secrets sur l’histoire de sa grand-mère. Elle comprit aussi pour- quoi son père la maltraitait. Aujourd’hui, choisie comme marraine pour l’Akpéma de sa petite sœur, il lui revient de transmettre à celle-ci cette histoire qu’elle a portée en elle, comme une femme porte un bébé en son sein. Le Rite, la Folle et moi est une histoire de transmission, une occasion de comprendre le poids des traditions et la complexité des cultures africaines. C’est surtout l’occasion pour deux sœurs d’effacer l’injure qui entache la descendance de leur grand-mère.

Pour Gentille M.Assih, son nouveau film, qui est également son premier long-métrage documentaire, « Le Rite, la Folle et moi » révèle un secret de famille transformé en véritable conte au fil du temps.

 

 

angele diabang 


Biographie de Gentille M.Assih

gentille assihLa réalisatice

Gentille M.Assih  est auteur–réalisatrice d’origine togolaise née en 1979. Très tôt passionnée par le cinéma, elle fait un BTS en techniques audiovisuelles et en communication à l’Institut africain d’Étude commercial (IAEC), avant de s’intéresser à la scénarisation et à la réalisation de films documentaires par le biais d’une formation avec Africadoc à St Louis du Sénégal. En 2008, elle fait une licence en Gestion de Ressources Humaines à l’École Supérieur de Gestion d’Informatique et des Sciences (ESGIS) et prépare actuellement une maîtrise en communication profile Cinéma images en mouvement à l’Université de Québec à Montréal (UQAM).  En plus de son expérience professionnelle en communication des entreprises, Gentille a à son actif trois films documentaires : ITCHOMBI(52 min, 2009), Akpéma (52, 2010); le rite, la folle et moi (84 min, 2011). Elle a aussi produit et réalisé le court-métrage fiction : BIDENAM, l’espoir d’un village (24min, 2009) avec le soutien du Goethe-Institut de Johannesburg. 

 

 


Projections festivals & diffusions télévisuelles 

Le FIDEL, octobre 2013 > Voir l'article
FIFF Namur
, octobre 2013 > Voir l'article 
Vues d'Afrique, mai 2013 > Voir l'article
Cinémas d'Afrique, avril 2013 > Voir l'article 
Courrier international, Angers, avril 2013 > Voir l'article
Peuple & culture, Marseille, mars 2013 > Voir l'article

  

 

Presse


clap noir« Ethnographique, Gentille M.Assih l’est également avec son deuxième documentaire, Le rite, la folle et moi... »

Clap Noir
Lire la suite

   



trafic« Le second documentaire est le deuxième film d’une réalisatrice togolaise, Gentille Assih... »

Trafic n°82
Lire la suite

 

 

 

angele diabang

 


Infos

Type :  Documentaire
Durée : 85 minutes
Année de production : 2012
Réalisatrice : Gentille M.Assih
Écrit et réalisé par : Gentille M.Assih
Image :

Michel K. Zongo et Fabacary Assymby Coly

Son : Moumouni Jupiter Sodré
Montage : Joëlle Janssen
Producteur (Sénégal): Angèle Diabang, Karoninka
Producteur (France): Jean-Marie Barbe, Ardèches Image Production
Avec le soutien de : Fonds du Festival de Göteborg (Suède)
Distribution : Ardèche Images
Support de tournage : DVC Pro
Formats de diffusion : Blue-ray, Betanum, DvCam, Dvd
Version originale : Kabié et Français
Versions disponibles : VOSTFR et VOSTA
Lieu de tournage : Kara (Nord du Togo), Lomé